Le monde merveilleux des icariens

26 août 2023 - Acrobatie - Commentaire -

Les acrobaties dynamiques sont à la mode avec notamment les icariens. Mais d'où vient cette discipline circassienne? Comment a-t-elle été intégrée à l'acroyoga?  Que faire si je veux apprendre? Cet article propose quelques réponses.

FABRICE PIÑOL

Définition

Un icarien est un pop où, l'espace d'un instant, la base et le flyer perdent complètement le contact. Le flyer est alors littéralement suspendu dans les airs.

Un pop est une transition dynamique où la base propulse son flyer en l'air. Toutefois, les partenaires gardent un point de contact.

Les origines

L'antipodisme (l'art de jongler avec toutes sortes d'objets avec ses pieds) était connu depuis l'antiquité déjà. A une date difficile à définir précisément, des antipodiens ont commencé à intégrer des enfants dans leur show. On a retrouvé un tableau chinois datant de 1485 où l'on voit une base faire tourner une roue avec ses pieds sur laquelle se trouve un enfant en train de courir et de jouer de la flûte.

Bien qu'il y ait plusieurs précédents, on attribue la création des jeux icariens au circassien "professeur Risley" (Richard Risley Carlisle 1814-1874) . Il présente en 1841 une performance où il fait voltiger ses deux élèves. En 1844, il basait un front tuck de F2F à F2F, ainsi qu'un front tuck et demi (périlleux de 1,5 tours du flyer) de F2F à H2F (handstand sur les pieds) lors de son show au Royal Theatre d'Edimbourg.

Rapidement, d'autres circassiens se sont mis à créer des pops avec des humains. Ce qui fût alors repris sous le nom de "Risley act" devint rapidement un classique des performances circassiennes. On peut nommer Nagel qui, en 1861, faisait voler une vingtaine de périlleux consécutifs à son fils.

Ce n'est que plus tard que le terme Risley act fût remplacé par "les jeux icariens" ou comme on le dit en acroyoga, simplement "les icariens".

Le mythe d'Icare

Dans la mythologie grecque, Dédale et son fils Icare furent emprisonnés par le roi Minos dans un labyrinthe sur l'île de Crète. Célèbre architecte et artisan, Dédale construisit des ailes en attachant des plumes avec de la cire. Avant de prendre leur envol, Dédale met en garde Icare de ne pas voler trop près du soleil, car la chaleur pourrait faire fondre la cire.

Malgré l'avertissement de son père, Icare, pris d'excitation et de curiosité, s'élèva de plus en plus haut... Comme l'avait prédit son père, la cire commença à fondre et les plumes se détachèrent. Icare tomba dans la mer et se noya.

L'icarien de bird à bird, encore aujourd'hui régulièrement pris en photo, avec le flyer allant toujours plus haut dans cette position est une image qui rappelle Icare s'élevant dans les airs... Mais attention à ne pas se  brûler les ailes!

Et l'acroyoga dans tout ça?

Il est difficile de définir une date exacte de l'intégration des icariens dans l'acroyoga, mais probablement quelques années après la création d'Acroyoga International, vers 2010. Le L-Basing étant un pilier de l'acroyoga, les icariens s'y prêtent particulièrement bien, et il était logique qu'ils s'intègrent progressivement. 

De ce fait, ils sont montés en popularité rapidement et aujourd'hui, il est difficile d'imaginer un festival ou une convention d'acroyoga sans qu'il y ait au moins un workshop dédié aux acrobaties dynamiques et en particulier aux icariens.

Cette intégration a permis d'ajouter une dimension aérienne à la pratique, sans pour autant limiter les flows. On peut en intégrer ou non, selon ses désirs. La seule contrainte, bien que n'étant pas obligatoire, est l'investissement dans un coussin pour la base (voir les prochains chapitres)

Pourquoi le coussin?

Les antipodistes, puis les circassiens pratiquant les jeux icariens,  utilisent une sorte de chaise/lit ayant un angle important et calant bien la base. On appelle cet outil une trinka. Les acroyogis ont remplacé la trinka par un coussin placé sous les reins de la base. Mais est-ce vraiment utile? Pourrait-on s'en passer complètement?

L'utilisation du coussin apporte principalement deux avantages:

Le premier est qu'il surélève les hanches de la base. Ceci permet à la base d'avoir un angle entre les jambes et le tronc plus grand, ce qui lui procure plus de puissance. En outre, il est moins nécessaire de tirer sur sa souplesse.

Le second, lors de la réception, le coussin aide à l'absorption et évite les petits coups permanents sur le bas du dos qui peuvent causer de fortes douleurs sur le moyen-long terme.

Le coussin a un avantage sur la trinka, c'est qu'il est facilement transportable et comme l'angle n'est pas aussi prononcé, il permet également de faire tous les autres mouvements et washing machines propres à l'acroyoga. Néanmoins, l'angle étant moins prononcé, l'acroyogis aura moins d'aide à la puissance de son pop que le circassien utilisant une chaise.

Quelques recommandations

Au vu du chapitre précédent, je ne peux que conseiller aux bases qui voudraient se lancer dans les icariens d'investir dans un coussin... Il en existe de différentes tailles, différents prix et différents conforts. Ils sauveront votre dos sur le long terme, c'est personnellement un des meilleurs investissements que j'ai fait pour l'acroyoga.

Les étapes de progression sont encore plus importantes ici. Tout comme il faut apprendre à marcher avant de courir, il faut respecter les processus, commencer par des pops, puis les icariens de base avant de se lancer dans des figures plus élaborées. Sauter des étapes peut rapidement s'avérer dangereux et les risques de blessures  deviennent importants.

Afin de prendre directement les bonnes habitudes et apprendre les techniques adéquates, il est important de suivre des cours ou/et des workshops. Suivant où vous vivez, ils peuvent s'avérer rare. De mon côté, quand j'ai commencé les icariens, on pouvait compter sur une main les bases voulant en faire en Romandie, et personne de vraiment avancé dans la pratique. On a dû aller se former en suivant des workshops à l'étranger. J'ai également suivi quelques coachings avec un entraîneur de rock acrobatique, pour comprendre le fonctionnement des saltos et autres. S'il est possible d'arriver à quelque chose en regardant des vidéos et en pratiquant beaucoup, il est très probable que de mauvaises habitudes seront prises, ce qui vous fera stagner à un moment donner.

Ne jamais lésiner sur la sécurité. Commencer toujours en utilisant des spotters et apprenez à spotter. N'hésitez pas à faire un tour sur cet article pour un petit refresh. Dans certains cas, on peut également utiliser une longe, une ceinture ou des tapis. La base est le premier spotter, il est important d'apprendre à réagir si quelque chose se déroule mal. Il est également important pour le flyer de savoir tomber. Le jour où l'on a plus besoin de spotter, en cas imprévu, les blessures pourront être évitées uniquement si la base et le flyer réagissent de la manière adéquate.

Le renforcement musculaire, bien que n'étant pas toujours nécessaire pour les flows d'acroyoga, devient important pour les icariens. Les jambes de la base doivent être puissantes pour lancer le flyer le plus haut possible. Il n'y a jamais assez de gainage pour le flyer. Etc... C'est sans secret, plus on monte dans la difficulté des tricks, plus la condition physique jouera un rôle.

Conclusion

Les icariens sont une discipline extraordinaire que je vous invite à découvrir ou à développer. C'est un jeu de confiance, force et précision qui peut devenir grisant, ce qui explique probablement leur popularité.

Je vous invite à chercher et prendre connaissance des jams, cours et workshops dispensés dans votre région. Mes prochains workshops sont listés ici.

En manque d'inspiration? N'hésitez pas à suivre mon profil instagram.

Faites vivre le blog en partageant votre opinion ou en apportant des compléments en commentaire. Comment avez-vous trouvé cet article? Etes-vous amateur d'icariens?

Play safe


Merci à Aude Eden pour sa relecture.

Une vidéo datant de 1975 où l'on voit la troupe "The Ashton" exécuter un numéro d'icariens (Risley Act). On y retrouve plusieurs mouvements que l'on a intégré dans l'acroyoga comme les logs, d'autres plus poussés, ainsi que des passes à plusieurs bases.

Partager 
Léonore
26 août 2023
Super article (again!). Merci de rappeler combien une progression par paliers et une bonne condition physique sont importants. Et bien sûr d'encourager une pratique sécuritaire, la base !

Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

6 + 3 =
Les dernières entrées
Catégories
Voir ci-dessus Voir ci-dessous